Nouvelles de la ferme de l’Anjubauderie !

 

Après un printemps bien trop humide, les foins ont été abondants mais la moisson des mélanges céréaliers a été moyenne et suivit par la chaleur et la sécheresse de l’été, cela nous a obligé a rapidement déstocker du foin car l’herbe s’est fait rare et il a fallu complémenter les animaux aux prés. Les vaches ont souffert et cela a été difficile pour elles de nourrir leurs veaux nés au printemps ou à la fin de l’été.


Avec  la belle arrière saison, la récolte des betteraves fourragères a été repoussée afin qu’elles profitent encore des dernières pluies pour grossir. La récolte s’effectuera mi-décembre probablement; elles réconforteront les bêtes à l’étable cet hiver (rentrée d’une partie des vaches vers fin décembre normalement) et viendront en complément du foin et de la farine de méteil pour celles qui seront engraissées.

 

Alain économise déjà le foin en continuant à faire paître ses bêtes et en apportant un peu de foin ou de paille bio, quelques petites betteraves. Ils espèrent pouvoir rester autonome cette année encore pour l’alimentation de notre troupeau de Charolaises.
Alain a semé ses céréales début novembre dans de bonnes conditions. Et pour la fabrication des pâtes, il a fallu trouver chez des céréaliers bio de la semences de blé dur car la moisson a été maigre, difficilement exploitable.

 

220px-vachescharolaisesmorvan