Atelier fabrication de savons

Le premier atelier de fabrication de savons s’est déroulé  sous la pluie mais dans la bonne humeur.

La technique présentée par Tiina est celle de la saponification à froid qui ne nécessite pas de chauffage du mélange pour fabriquer le savon.

Le savon obtenu contient encore toute sa glycérine et est donc particulièrement doux. Lors de la fabrication industrielle, la glycérine est extraite pour être réutilisée dans d’autres produits.

Le savon est fabriqué à partir de soude et d’un corps gras, dans notre cas de l’huile d’olive. Le mélange des deux réagit chimiquement pour se transformer en savon et en glycérine. Même si le procédé est simple, la manipulation de la soude reste délicate car c’est un produit très corrosif qui peut entraîner de graves brûlures. Il est donc nécessaire de se protéger (lunettes, gants et masque pour éviter de respirer les vapeurs de soude).

Savon2

L’un des secrets de la réussite du savon est le dosage des ingrédients. Il est donc nécessaire de travailler avec une balance de précision pour peser les ingrédients au gramme près.

Pour fabriquer un savon 100% olive, les proportions sont :

  • 500 g d’huile d’olive
  • 150 g d’eau
  • 62 g de soude

Le processus de fabrication de savons est décrit en détail sur le site « Rêvons savons », c’est celui que nous avons suivi.

Savon7La réaction a eu lieu, le savon est prêt à être moulé.

Les savons individuels peuvent être moulés dans des petits pots de récupération comme des pots de fromage blanc. Après 24h, le savon peut être démoulé et doit être laissé à reposer dans un endroit frais et sec pendant au moins 4 semaines pour que la transformation chimique de la soude en savon se termine.

Si vous souhaitez utiliser d’autres huiles, les quantités vont changer car toutes les huiles ne réagissent pas de la même manière avec la soude. Il existe des outils sur Internet pour calculer les proportions des différents ingrédients en fonction de l’huile ou des mélanges d’huiles utilisés.