À la Chandeleur, l’hiver se meurt ou prend vigueur. Si la Chandeleur pleure, l’hiver ne demeure.

Bon on va étudier la question et trouver la réponse le dimanche 2 février!

Un autre proverbe français

Si le deuxième de février
Le soleil apparaît entier
L’ours étonné de sa lumière
Se va mettre en sa tanière
Et l’homme ménager prend soin
De faire resserrer son foin
Car l’hiver tout ainsi que l’ours
Séjourne encore quarante jours

A Bulles de vie nous aurons à nouveau, enfin, nos œufs extra-frais pour faire des crêpes salées, sucrées!

Des farines de toutes sortes : touselle, blé, épeautre, seigle, sarrasin, etc.

Du sucre de canne blond, du sucre rapadura, du sirop de riz, du sirop d’agave, du sirop d’érable. De l’huile d’olives de Grèce, des citrons. Des gousses de vanille d’Inde. Du bon lait de chez Bonneterre. Du beurre de Normandie.

Et puis pour mettre dans les crêpes salées : du fromage (comté), des tomates séchées.

Dans les crêpes sucrées : du chocolat noir en vrac, de la pâte de chocolat (Chicco), de la pâte de noisettes (Samba), de la crème de châtaignes.

Alors! On sort des merveilleuses galettes de la Conquête du Pain (notre boulanger) et on met, un peu, la main à la pâte…

Recette simple
Mettre 250g de farine dans une terrine. Faire un puits, et y casser 3 œufs entiers.
Ajouter 1 c. à s. d’huile, 1 pincée de sel et un peu de lait.
Travailler énergiquement la pâte avec une cuillère en bois pour la rendre légère.
Mouiller progressivement avec le lait (en tout il y a 1/2 l pour toute la recette) jusqu’à ce que la pâte devienne homogène.
Ajouter, de l’extrait de fleur d’oranger, ou un peu de jus de citron, ou de la vanille, si vous faites des crêpes sucrées.
On laisse reposer la pâte pendant 1 heure, recouverte d’une serviette.

Et hop! Une louche dans la poêle et 3 mn de cuisson par crêpe.

Bon appétit!

Natacha