Mathilde Lacassagne, confitures et pruneaux

Au lieu-dit Capellet, Mathilde Lacassagne exploite une ferme Bio. Native de la Vienne, elle est agricultrice depuis 9 ans ; un choix longuement mûri. Être agricultrice c’est vivre selon ses convictions : proche de la nature, respecter l’environnement et participer à l’économie locale.

Avec 15 ha en polyculture – 1 ha de cerisiers et 1 ha de pruniers d’Ente -, un élevage de moutons (50 brebis, 1 bélier), les tâches sont très variées et le déroulement des travaux très prenant : agnelage en décembre, tonte en mai, cueillette des fruits et transformation (ramassés à la main et leur production envoyée un peu partout en France et même à Bulles de vie), fauchage du foin, ramassage des prunes fin août, taille et traitement des arbres fruitiers, puis les moutons sont rentrés à la bergerie… et tout recommence !

Mathilde vit au rythme des saisons et elle trouve cela merveilleux. Vente directe, en caissettes, pour les moutons et transformations des fruits en confitures et sorbets occupent son temps. D’exquis et rafraîchissants sorbets aux pruneaux, coings, cerises, abricots, menthe, citrons, cassis et fraises (cassis et fraises achetés à producteurs bio) ; de délicieuses confitures «Les délices de Mathilde», de savoureuses déclinaisons de fruits (coing, pruneaux, tomates, pastèques, abricots, reine-claude…) parfumés à la vanille, à l’orange, à la cannelle, ou avec des fruits secs (noix).

10367677_375720275941050_6589195095478585028_n

Une description de La Dépêche du Midi.

Leave a Reply